Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous ?

  • : Collectif de Défense de l'Hôpital Public de Poissy-St-Germain
  •  Collectif de Défense de l'Hôpital Public de Poissy-St-Germain
  • : Blog du collectif de défense de l'hôpital de Poissy St Germain en Laye. Sur un bassin de santé de 700 000 pesonnes, il était impératif qu'un collectif se monte pour former une force face au secteur privé qui veut faire de l'hôpital et de la médecine de ville un commerce. Constitué de citoyens soucieux prendre en main la question de leur santé, d'associations, de structures syndicales et politiques, il est ouvert à tous ceux qui souhaitent participer.
  • Contact

Pétition en ligne

     Signer la Pétition...................Signer la Pétition.................Signer la Pétition.................Signer la Pétition............. Signer la Pétition 

 

Signons la pétition

pour la défense de l'hôpital public de Poissy St Germain 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N20153

Recherche

Historique

Archives

Pétition en ligne

 

***********************************

Pétition de soutien
à la Psychiatrie en lutte à Hôpital Poissy-St Germain

Pétition est hébergée sur: 
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2014N46151



*******************************

 

11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 22:12

Public: selon le nombre des chaises occupées, 146 personnes

 reunion-du-6--MAI-1.JPG

 

Le lien avec le journal du mercredi 7mai
avec un reportage sur notre réunion publique du 6 mai
 

 


 

dont (liste non exclusive)

 -Paul Cesbron, représentant la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité

- des représentants du collectif de l' hôpital de Poissy

-des représentants d'associations mansonniennes( Debout les mansonniens, CADEB...etc)

- des membres présents ou passés du conseil municipal dont Maîka Bamps,Joël Desjardins, Perrot...

- et bien évidemment des membres du personnel du CHC dont T. de France, président du CE.

- et encore de nombreuses personnalités du monde associatif et politique

reunion-du--6-mai-3.JPG

*Presse:

Yvelines première, voir journal du 7 mai

Courrier des Yvelines,  (article à paraître le 14 mai?) celui du 7 mai est surtout fondé sur la «com» de Myard du 4 mai

Le Parisien, article à venir ? celui du 6 mai, annonce la réunion et reprend la «com» citée supra 

*Déroulement en  trois temps : 

I/   Introduction par le collectif de défense du CHC: 

 a) le CHC notre hôpital de proximité :une nécessité indispensable

-témoignages de patients/ remerciements au personnel dévoué et compétents

- plus de 150000 habitants concernés (165058), surtout après la fermeture de nombreuses cliniques de notre bassin de vie.

b) le CHC est mis en vente :

-l'annonce, parue le 18/04/ 2014 dans « les Échos », visible sur Dataroom, pour une reprise totale ou partielle des activités, date limite le 20mai

- requête d'une procédure de sauvegarde auprès du TGI de Versailles  par le président de la Fondation, le 4mars 2014,

(justifiée par)«des difficultés qu'il n'est pas en mesure de surmonter et qui peuvent conduire à une cessation des paiements »  cf.jugement du TGI

- jugement du TGI le 7 mars 2014:

ouverture de la procédure, période d'observation de six mois, renvoi à une audience le 4 juillet à 10H

c) les raisonnements de l'Agence Régionale de Santé/département pilotage financier des établissements de santé (sic) :

-refus successifs des PGFP (Plan Global de Financement Pluriannuel) présentés par M.Myard

«incompatibles avec la situation financière de l'établissement »

recommande:

«la délocalisation de la chirurgie

un développement progressif de l'activité de gériatrie

la rénovation-restructuration de l'établissement à périmètre constant

un plan de sauvegarde de l'emploi permettant d'atteindre une cible de masse salariale en adéquation avec ces capacités et les perspectives de chiffre d'affaires» (sic!) 

d) les responsabilités du président de la Fondation 

-une succession ininterrompues de décisions calamiteuses depuis au minimum 2001, quelques exemples:

    Clinique Sully, rachat et mise en concurrence avec le CHC!

    Pavillon Adèle, vente des lits et bâtiment laissé à l'abandon!

    Pavillon Nicolas II, achat ( il y a 5 ans)  pour y loger l'administration du CHC qui demeure encore consignée dans des préfabriqués hideux et coûteux, mise en vente fin 2013 !

-le refus de rendre compte de ces décisions

              aux conseillers municipaux (il est membre de droit de la Fondation au titre de maire de Maisons-Laffitte

            au personnel du CHC

- le refus de toute concertation avec le personnel, en particulier médical, pour construire un projet fiable. 

e) Conclusion:

Nous, personnel et patients, exigeons la vérité sur le présent et l'avenir du CHC, les comptes  et les projets en cours.

Nous, patients et personnel, réaffirmons et réaffirmerons, auprès de l'ARS et du Ministère de la Santé, auprès du président de la Fondation, M. Myard, député maire de Maisons-Laffitte notre refus du démantèlement du CHC,  notre exigence de son maintien indispensable comme notre hôpital de proximité, accessible à tous, avec, en particulier, le maintien de la chirurgie et de véritables urgences 24H/24,7J/7. 

II/   Discussion:nombreuses interventions 

-pour demander et/ou donner des précisions

 sur la situation  actuelle du CHC

* l'historique de l'hôpital, de la Fondation, la gestion de M.Myard

* le bilan financier ? les comptes exacts ? Inaccessibles !

   « désordre comptable organisationnel »(Myard dans requête)

*le fonctionnement du CHC aujourd'hui : tous les services fonctionnent mais la direction du CHC répond/assure rarement.

*l'avenir assuré (en principe) jusqu'à la rentrée de septembre.

* quel projet médical ? Élaboré par ? Partenaires ? 

*la situation médicale locale( bassin de vie) 

- plus généralement,sur la politique de l'ARS défavorable aux hôpitaux de proximité ( tarification à l'acte/exigences de rentabilité...)

Sur l' alternative ? Retour à une dotation globale ? Totale ou partielle (cf rapport de la Cour des Comptes de septembre 2013) 

*l'action : plusieurs cibles

-  la population:accroître notre visibilité par la qualité des     « flyers »et des initiatives  « remarquables ».

- les médecins, en particulier de Maisons-Laffitte

- les politiques concernés siégeant à la mairie, à l'ARS, au Ministère de la santé...

 Liste non exhaustive des interventions. 

III Conclusions provisoires : 

A - Prendre en compte le calendrier : 2 dates clefs 

              le 20 mai, date limite pour les repreneurs

              le 4 juillet, prochaine audience au TGI de Versailles 

B - Préparer les initiatives évoquées dans la discussion. 

C - Et pour ce faire,

- prenez contact avec

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses pour être informé :

                                   defensehopitaldescourses@gmail.com  

- soutenez financièrement

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses 

-rejoignez

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses 

Contre le démantèlement du CHC.

Pour le maintien de la chirurgie.

Pour le maintien de véritables urgences, 24H/24, 7j/7.

Pour le maintien du Centre Hospitalier des Courses comme notre hôpital de proximité, accessible à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article

commentaires

Videos

 

 

*********************************************************************

 

 

 

 

l'Hôpital de Poissy - St Germain en colère      

 

C'EST GRAVE DOCTEUR ?   

Ailleurs : Luttes

LA COORDINATION NATIONALE DES COMITES DE DÉFENSE DES HÔPITAUX & MATERNITÉS DE PROXIMITÉ

Secrétariat ouvert du Lundi au vendredi de 13h30 à 17h00 - 1, rue Jean Moulin - 70200 LURE - Tél. : 09.67.04.55.15

Contact : postmaster@coordination-nationale.org

La coordination nationale agit dans toute la France et soutient les luttes locales qui ont permis à de très nombreuses structures de continuer leur missions de santé publique

Rendez vous sur le site de la coordination pour vous informer des luttes sur tout le territoire.

La privatisation de la Santé n'est pas une fatalité !

Texte Libre