Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Qui Sommes Nous ?

  • : Collectif de Défense de l'Hôpital Public de Poissy-St-Germain
  •  Collectif de Défense de l'Hôpital Public de Poissy-St-Germain
  • : Blog du collectif de défense de l'hôpital de Poissy St Germain en Laye. Sur un bassin de santé de 700 000 pesonnes, il était impératif qu'un collectif se monte pour former une force face au secteur privé qui veut faire de l'hôpital et de la médecine de ville un commerce. Constitué de citoyens soucieux prendre en main la question de leur santé, d'associations, de structures syndicales et politiques, il est ouvert à tous ceux qui souhaitent participer.
  • Contact

Pétition en ligne

     Signer la Pétition...................Signer la Pétition.................Signer la Pétition.................Signer la Pétition............. Signer la Pétition 

 

Signons la pétition

pour la défense de l'hôpital public de Poissy St Germain 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N20153

Recherche

Historique

Archives

Pétition en ligne

 

***********************************

Pétition de soutien
à la Psychiatrie en lutte à Hôpital Poissy-St Germain

Pétition est hébergée sur: 
http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2014N46151



*******************************

 

12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 22:38

Tract--CHC---Mars-2015.jpg

Lire la suite du tract en version Pdf

   pf-button-bothTract_CHC_Mars_2015.jpg 

Prochaine diffusion de tract 

Samedi       21 mars  marché de  HOUILLES         10H/12H
Mardi          24 mars  gare de  SARTROUVILLE      17H/19H
Mercredi      25 mars  gare de HOUILLES              17H30/19H30
Jeudi          26 mars  gare de MAISONS-LAFFITTE  17H/19H
Dimanche     3 avril    marché de MONTESSON      10H/12H

Prochaine réunion du collectif

Mercredi 1er AVRIL, local du PC de Sartrouville 20H30  


Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 23:41

Tract-CRC-Dec-2014.jpg

160 000 habitants ont perduleur hôpital de proximité 

 M. Myard, maire de Maisons-Laffitte et président du conseil d'administration du CHC, se réjouit :

 


   

Les patients et le personnel peuvent en juger :

  • suppression de la chirurgie
  •    suppression de la gastro-entérologie
  •   consultations réduites
  •   Encore des urgences, qui vivotent, mais jusqu'à quand ?
  •    sans plateau technique,
  •   sans dépôt de sang
  • sans réanimateur dans la journée ! 

Le C.H.C. pérennisé? Non !

Avant que M. Myard et le conseil d’administration ne brade notre hôpital, le CHC, c’était :

  •    Un hôpital sans dépassements d’honoraires
  •   Un véritable hôpital, avec des urgences adossées à un bloc chirugical
  •   Un hôpital de qualité, servi par un personnel dévoué et consciencieux

 Le C.H.C. pérennisé? Non !

 Notre hôpital géré par une fondation à but non lucratif a été cédé à deux groupes privés: Korian-Médica et Radiologie CCB Médika.

Cette opération, souhaitée par M. Myard et le conseil d'administration, a reçu le soutien actif de l'Agence régionale de santé (ARS). Alors que notre hôpital de référence, le C.H. I. de Poissy-Saint-Germain est  en proie aux plus grandes difficultés, la disparition du CHC rend encore plus difficile l'accès au service public de santé, pour les 160 000 habitants de son bassin.

M. Myard se réjouit encore : «seulement» 42 licenciements! » au CHC. Et encore, les effectifs avaient déjà fondu au fil des mois : que sont devenus les intérimaires, les contractuels, les CDD ?

Et quelles conditions de travail pour les personnels « rachetés » par Korian ?

Plus que jamais, un hôpital de qualité, sans dépassement d'honoraires, accessible géographiquement et financièrement nous est indispensable

Le collectif de défense du C.H.C, defensehopitaldescourses@gmail.com, participant à  la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité

Tract en version PDF

pf-button-bothtract_chc_novembre_2014.pdf

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 01:01

Trct-CRC-Juin-0001.jpg

Tract en version Pdf

.pf-button-bothTract__CHC_juin_2014.pdf

 

Les élections passées, M. Myard offre le C.H.C. au privé.
À la découpe ou en totalité, le marché est ouvert !
Voici les projets qui ont la faveur du député-maire,
président du conseil d’administration. Chacun jugera de
la manière dont M. Myard entend «sauver le CHC».
Vente des activités médicales à un groupe privé
Vente de l’imagerie et du scanner à des radiologues privés
Vente et transfert du bloc à une clinique privée
Transformation de lits de médecine en lits de gériatrie pour le compte d’une société privée
Externalisation de plusieurs services, proposés au privé
Suppression d'un véritable service de chirurgie
Licenciements massifs: plus de 50 postes menacés
Défendons tous les emplois du CHC
Défendons le droit de chacun à pouvoir se soigner
Hôpital de proximité pour 160.000 habitants, le CHC doit rester un établissement participant au service public de santé, soignant tous les patients sans dépassements d'honoraires, disposant d’urgences 24h/24, 7j /7, et d’un bloc opératoire pour la chirurgie.
Pour exiger le maintien de notre hôpital de proximité :
envoyez un courriel de soutien à :defensehopitaldescourses@gmail.com
ou renvoyez le talon ci-dessous à :
C.E. / D.P. / Collectif de défense du C.H.C.
19bis av. Eglé 78600 Maisons-Laffitte.
-------------------------------------------------------------------------------
Le Centre Hospitalier des Courses doit garder sa vocation d'hôpital de
proximité dans le cadre du service public pour "TOUS".
Nous contestons les orientations actuelles élaborées unilatéralement, à
savoir :
1) Possible disparition de la Chirurgie, du Bloc et d'autres services.
2) Orientation vers une médecine gériatrique aiguë privée et ciblée.
Nom : ………………….. Adresse : ………………………. Signature

 

*******************************************************

Les diffusions déjà prévues:

Mardi             10   juin gare de Sartrouville                 17h30/ 19h30

Jeudi               12  juin gare de Maisons-Laffitte         17h/19h

Vendredi        13  juin gare  de Houilles                       17h30/19h30

Samedi           14  juin marché de Houilles                  10h/12h

Samedi           14  juin  marché de Maisons-Laffitte   10h/12h

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Collectif de défense du C.H.C.

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
3 juin 2014 2 03 /06 /juin /2014 16:34

HP-poissy-OB1.jpg

« Des métiers formidables, des conditions fors minables » : un mot d’ordre qui résonne de plus en plus dans le monde du travail en souffrance. Quand il s’agit de la santé et notamment de la psychiatrie d’un grand hôpital comme celui de Poissy / Saint-Germain-en-Laye, cela devient carrément insupportable...

C’est cela qu’ont exprimé mardi 20 mai les hospitaliers en lutte depuis des mois, lors de la visite d’entreprises des Yvelines en lutte par Olivier Besancenot, tête de liste pour les européennes en Île-de-France.
Malgré le droit d’alerte, les débrayages journaliers depuis le 3 mars avec piquet de grève animé à l’entrée de l’hôpital, le soutien de SUD, de la CGT et le collectif de défense de l’hôpital, la direction reste sourde aux revendications. Sous-effectifs chroniques, fermeture de lits, surcharge des tâches, manque de temps, vétusté scandaleuse des locaux, pressions pour multiplier les actes et les sorties prématurées... Tout cela entraîne culpabilisation et stress des soignantEs, et souffrances aggravées des patientEs, mais aussi une révolte légitime du personnel.
La seule réponse de la direction aux demandes de moyens tant matériels que professionnels, est de faire appliquer une gestion comptable aux ordres de la politique de rentabilité financière de l’ARS, bras armé de l’application de la loi HPST, particulièrement aggravée par la loi de 2011 sur les hospitalisations sous contrainte, demandant plus de personnel !

Coupes très sombres
Poissy est un exemple de la psychiatrie maltraitée, comme de nombreux services hospitaliers à qui le gouvernement veut encore imposer nationalement des coupes sombres : 10 milliards d’économies réalisées forcément sur le personnel, comme à Poissy par des centaines de départs non remplacés. Par ailleurs, partout à l’hôpital, se met en place de façon insidieuse une forme de « polyvalence » déqualifiante entre services et métiers pour pallier le manque d’effectifs, dégradant encore la qualité des soins.
On craint aussi le gel probable d’un nouveau et plus que nécessaire service des urgences. Après la fermeture des urgences de Saint-Germain, l’engorgement actuel serait dramatiquement aggravé par le scandaleux démantèlement programmé de l’hôpital de proximité de Maisons-Laffitte, offert au privé...
Le NPA soutient la volonté de coordination départementale yvelinoise des collectifs de défense usagers/personnel de ces hôpitaux en lutte, tout en popularisant les mobilisations locales en cours. Tout cela montre une juste et profonde volonté de refuser la marchandisation de la santé au détriment de tous... sauf du privé !

Correspondants

http://www.npa2009.org/content/poissy-saint-germain-en-laye-78-hopitaux-malades-personnels-et-usagers-mobilises

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 22:09

   courrier-28-Mai.jpg

Article version pdf

.pf-button-bothLe_Courrier_28_mai.pdf 

Pétition Pour la défense du Centre Hospitalier des Courses de Maisons Laffitte

Pour:Ministère de la Santé; ARS

PETITION POUR LA DEFENSE DU CENTRE HOSPITALIER DES COURSES DE MAISONS LAFFITTE :
MOBILISONS NOUS !
Le Centre Hospitalier des Courses doit garder sa vocation d'hôpital de proximité dans le cadre du service public pour "TOUS"
Le personnel conteste les orientations actuelles élaborées unilatéralement par le directeur du CHC.
A savoir :
1) Possible disparition de la Chirurgie, du Bloc et d'autres services.
2) Orientation vers une médecine gériatrique aigue privée et ciblée.
SIGNONS TOUS LA PETITION POUR DEFENDRE VOTRE HOPITAL DE PROXIMITE. 

http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N38794


 

 

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
28 mai 2014 3 28 /05 /mai /2014 22:02

Appel-Nanterre.jpg

Hôpitaux en lutte : Appel de Nanterre du 22 mai 2014

57 établissements de santé dont 12 CHU se sont réunis suite à l’appel de l’EPSM de Caen du 4 avril. L’ensemble des établissements présents ont fait le constat que partout en France les hôpitaux souffrent des mêmes maux : des budgets toujours en baisse qui ne couvrent pas toutes les dépenses, une volonté délibérée du ministère via les ARS d’assécher les finances des établissements pour les obliger à restructurer, à diminuer l’offre de soin, la masse salariale, donc à supprimer des postes, des services… Cette politique attaque le service public de santé avec deux armes : la loi HPST et la Tarification à l’Activité. Son unique objectif est la marchandisation de la santé par la destruction du service public.

Tou-te-s les participant-e-s à cette assemblée générale ont témoigné du ras-le-bol des personnels hospitaliers considérés comme simple variable d’ajustement dans le public comme dans le privé. Ils ont évoqué la souffrance des salariés dans les hôpitaux : précarité de l’emploi, dégradation des conditions de travail et de vie privée des personnels et son impact sur les conditions de soins donnés aux patients, dérèglementation des horaires, sous effectifs, externalisations, vétusté des locaux… La liste est longue !!

Ça suffit !
Nous, dans les hôpitaux, refusons le plan d’austérité du gouvernement Valls comme des gouvernements précédents.
Nous, dans les hôpitaux, refusons la marchandisation du soin et l’hôpital entreprise.
Nous, dans les hôpitaux, refusons la criminalisation de l’action syndicale comme à Caen.
Nous, dans les hôpitaux, luttons contre les coupes budgétaires, pour l’annulation de la dette illégitime des hôpitaux et la suppression de la tarification à l’activité.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour des moyens adaptés aux besoins de la population.
Nous, dans les hôpitaux, luttons contre les plans sociaux pour des créations de poste massives et la titularisation des contractuels
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour de meilleures conditions de travail et de soin.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour une meilleure reconnaissance, des formations professionnelles adaptées et l’augmentation des salaires.
Nous, dans les hôpitaux, luttons pour le droit d’accès aux soins de toutes et tous sur l’ensemble du territoire, pour un hôpital Humain et 100% Public,

Continuons la convergence des luttes, par l’action et la grève. Organisons la riposte hospitalière.

Toutes et tous à Caen le 18 juin 2014.
En solidarité avec les agents de l’EPSM
Contre la criminalisation de l’action syndicale

Ce rassemblement sera suivi d’une nouvelle assemblée générale.
Hôpital st maurice (94) SUD

Hôpital St Maurice (94) SUD

Hôpital St Anne (75) SUD

EPSMD de l’Aisne Prémontré CGT

Hôpital de Villiers St Denis (aisne) CGT

CRRF St Gobain CGT

EPSM Gourmelen (29) SUD

Hôpital La Fére CGT

CHS de Novillars (25) SUD

CHS Camille Claudel (Angoulème) SUD

APHP Tenon SUD

CH Charles Perrens (Bordeaux) CGT

CH AGEPS (92) SUD

Hôpital Robert Debré (19ème) SUD

APHP Hôpital Bicêtre (94) SUD

Hôpital Cochin (14ème) SUD

APHP Centre européen de Pompidou SUD

Hôpital de Lisieux CGT

EPSM Caen CGT

EPSM Caen SUD

Hôpital Paul Guiraud (Villejuif) SUD

CH du Rouvray (Sotteville-lès-Rouen) CGT

CHGR Rennes CGT

CHGR Rennes SUD

CHPC Cherboug, Valognes CGT

CHS Navarre Évreux CGT

CH de Vire CGT

APHP SUD

CHS CESAME, Ste Gemmes/Loire (49), CGT

Union Syndicale Psychiatrie

Coordination Nationale des Comités de Défense des Hôpitaux

EPS Erasme (92) SUD SANTÉ SOCIAUX

Hôpital Maison Blanche (75) SUD

CHU de Rennes SUD SANTÉ

CHU de Besançon SUD

CHU de Besançon CGT

CHU de Bordeaux SUD

Coordination Nationale Infirmière – Bordeaux

CHU de Rennes SUD SANTE

CHU de Nancy CGT

CHU de Caen CGT

CHU de Toulouse CGT

CHU de Brest SUD

CHU de Rouen SUD

CHU de Lyon non syndiqué

CH de Toulon CGT

CHU de Tours SUD

Hôpital Antoine-Béclère AP-HP (92) SUD

USD 61 CGT

USD 33 CGT

USD 14 CGT

SD 14 SUD

SD 76 SUD

Fédération Sud Santé Sociaux

http://sante-secu-social.npa2009.org/spip.php?article4736

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 11:28

Ci-joint article du Courrier des Yvelinesdu 14 MAI.

L'article en version pdfJ-M-R.jpg

 

pf-button-bothCourrier_des_Yvelines_du_14_Mai.pdf

 

+ RECTIFICATIF.
En effet, la dernière phrase contient une énorme erreur du journaliste selon lequel je soutiendrai "le paiement à l'acte".
J'ai donc demandé un rectificatif à la direction du journal.(cf. ci-dessous, extraits de cette lettre)

"Le journaliste, (S.R.), me prête des propos totalement contraires à ceux que j'ai tenus.
Il me fait dire (dernière phrase de l'article):
      "Jean-Marc Rosenfeld (...), l'un des responsables du collectif, qui s'est dit également en faveur du paiement à l'acte."

Non, nous sommes en total désaccord avec le paiement à l'acte ruineux à tous égards pour les hôpitaux de proximité comme le Centre Hospitalier des Courses.
Pourquoi sommes-nous en total désaccord avec le paiement à l'acte?
Depuis quelques années déjà, le ministère de la santé a imposé cette tarification à l'acte, appelée dans le jargon la "T2A".
Cela veut dire que l'hôpital doit faire un maximum d'actes pour percevoir en retour les sommes qui lui permettront de fonctionner.
Mieux encore, certains actes ou prestations sont valorisés tandis que d'autres sont sous-évalués.
Une médecine de rentabilité est demandée aux professionnels de la santé au détriment de la qualité des soins et de l'accueil des patients.
(...)
Aujourd'hui, tous les services de l'hôpital des Courses fonctionnent et les patients sont particulièrement satisfaits de l' accueil et des soins assurés par un personnel attentionné et compétent. (cf. les témoignages cités dans notre introduction au débat).

Nous demandons à l'ARS, le maintien du CHC comme notre hôpital de proximité, accessible à tous en secteur1, (sans dépassement d'honoraires),et donc un retour à une dotation globale, totale ou partielle, comme recommandé pour les hôpitaux de proximité par la Cour des Comptes dans un rapport de septembre 2013. (cf. notre conclusion au débat)"...

--------------------------------------------

Jean-Marc Rosenfeld  -Collectif Centre Hospitalier des Courses-
Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 22:12

Public: selon le nombre des chaises occupées, 146 personnes

 reunion-du-6--MAI-1.JPG

 

Le lien avec le journal du mercredi 7mai
avec un reportage sur notre réunion publique du 6 mai
 

 


 

dont (liste non exclusive)

 -Paul Cesbron, représentant la coordination nationale des hôpitaux et maternités de proximité

- des représentants du collectif de l' hôpital de Poissy

-des représentants d'associations mansonniennes( Debout les mansonniens, CADEB...etc)

- des membres présents ou passés du conseil municipal dont Maîka Bamps,Joël Desjardins, Perrot...

- et bien évidemment des membres du personnel du CHC dont T. de France, président du CE.

- et encore de nombreuses personnalités du monde associatif et politique

reunion-du--6-mai-3.JPG

*Presse:

Yvelines première, voir journal du 7 mai

Courrier des Yvelines,  (article à paraître le 14 mai?) celui du 7 mai est surtout fondé sur la «com» de Myard du 4 mai

Le Parisien, article à venir ? celui du 6 mai, annonce la réunion et reprend la «com» citée supra 

*Déroulement en  trois temps : 

I/   Introduction par le collectif de défense du CHC: 

 a) le CHC notre hôpital de proximité :une nécessité indispensable

-témoignages de patients/ remerciements au personnel dévoué et compétents

- plus de 150000 habitants concernés (165058), surtout après la fermeture de nombreuses cliniques de notre bassin de vie.

b) le CHC est mis en vente :

-l'annonce, parue le 18/04/ 2014 dans « les Échos », visible sur Dataroom, pour une reprise totale ou partielle des activités, date limite le 20mai

- requête d'une procédure de sauvegarde auprès du TGI de Versailles  par le président de la Fondation, le 4mars 2014,

(justifiée par)«des difficultés qu'il n'est pas en mesure de surmonter et qui peuvent conduire à une cessation des paiements »  cf.jugement du TGI

- jugement du TGI le 7 mars 2014:

ouverture de la procédure, période d'observation de six mois, renvoi à une audience le 4 juillet à 10H

c) les raisonnements de l'Agence Régionale de Santé/département pilotage financier des établissements de santé (sic) :

-refus successifs des PGFP (Plan Global de Financement Pluriannuel) présentés par M.Myard

«incompatibles avec la situation financière de l'établissement »

recommande:

«la délocalisation de la chirurgie

un développement progressif de l'activité de gériatrie

la rénovation-restructuration de l'établissement à périmètre constant

un plan de sauvegarde de l'emploi permettant d'atteindre une cible de masse salariale en adéquation avec ces capacités et les perspectives de chiffre d'affaires» (sic!) 

d) les responsabilités du président de la Fondation 

-une succession ininterrompues de décisions calamiteuses depuis au minimum 2001, quelques exemples:

    Clinique Sully, rachat et mise en concurrence avec le CHC!

    Pavillon Adèle, vente des lits et bâtiment laissé à l'abandon!

    Pavillon Nicolas II, achat ( il y a 5 ans)  pour y loger l'administration du CHC qui demeure encore consignée dans des préfabriqués hideux et coûteux, mise en vente fin 2013 !

-le refus de rendre compte de ces décisions

              aux conseillers municipaux (il est membre de droit de la Fondation au titre de maire de Maisons-Laffitte

            au personnel du CHC

- le refus de toute concertation avec le personnel, en particulier médical, pour construire un projet fiable. 

e) Conclusion:

Nous, personnel et patients, exigeons la vérité sur le présent et l'avenir du CHC, les comptes  et les projets en cours.

Nous, patients et personnel, réaffirmons et réaffirmerons, auprès de l'ARS et du Ministère de la Santé, auprès du président de la Fondation, M. Myard, député maire de Maisons-Laffitte notre refus du démantèlement du CHC,  notre exigence de son maintien indispensable comme notre hôpital de proximité, accessible à tous, avec, en particulier, le maintien de la chirurgie et de véritables urgences 24H/24,7J/7. 

II/   Discussion:nombreuses interventions 

-pour demander et/ou donner des précisions

 sur la situation  actuelle du CHC

* l'historique de l'hôpital, de la Fondation, la gestion de M.Myard

* le bilan financier ? les comptes exacts ? Inaccessibles !

   « désordre comptable organisationnel »(Myard dans requête)

*le fonctionnement du CHC aujourd'hui : tous les services fonctionnent mais la direction du CHC répond/assure rarement.

*l'avenir assuré (en principe) jusqu'à la rentrée de septembre.

* quel projet médical ? Élaboré par ? Partenaires ? 

*la situation médicale locale( bassin de vie) 

- plus généralement,sur la politique de l'ARS défavorable aux hôpitaux de proximité ( tarification à l'acte/exigences de rentabilité...)

Sur l' alternative ? Retour à une dotation globale ? Totale ou partielle (cf rapport de la Cour des Comptes de septembre 2013) 

*l'action : plusieurs cibles

-  la population:accroître notre visibilité par la qualité des     « flyers »et des initiatives  « remarquables ».

- les médecins, en particulier de Maisons-Laffitte

- les politiques concernés siégeant à la mairie, à l'ARS, au Ministère de la santé...

 Liste non exhaustive des interventions. 

III Conclusions provisoires : 

A - Prendre en compte le calendrier : 2 dates clefs 

              le 20 mai, date limite pour les repreneurs

              le 4 juillet, prochaine audience au TGI de Versailles 

B - Préparer les initiatives évoquées dans la discussion. 

C - Et pour ce faire,

- prenez contact avec

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses pour être informé :

                                   defensehopitaldescourses@gmail.com  

- soutenez financièrement

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses 

-rejoignez

 le collectif de défense du centre hospitalier des courses 

Contre le démantèlement du CHC.

Pour le maintien de la chirurgie.

Pour le maintien de véritables urgences, 24H/24, 7j/7.

Pour le maintien du Centre Hospitalier des Courses comme notre hôpital de proximité, accessible à tous.

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 08:51

  Metiers formidable, conditions fort minables

  * Un droit d'alerte a été déposé par le Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail, le 16 janvier dernier concernant le secteur 5 de psychiatrie de Poissy. En effet, le personnel souffre de la dégradation constante des conditions de travail, de la vétusté des locaux (voir photos) et des sous-effectifs chroniques aggravés par les modalités de la loi de 2011 sur les hospitalisations sous contrainte qui oblige les personnels à accompagner à deux le patient chez  le juge des liberté à Versailles, sans moyen complémentaire.
* Depuis en dépit de la continuité des difficultés aucune réelle mesure n' été prise, à part la fermeture provisoire de 4 lits (dont 2 ont ré-ouverts depuis).

Les négociations avec la direction n'ayant pas abouti, l'équipe a décidé de démarrer une grève le lundi 3 Mars avec envahissement des locaux de la direction, afin de réclamer un nombre de soignant suffisant pour exercer dans des conditions décentes. Des débrayages ont lieu tous les jours depuis lors et un piquet de grève de 13h à 14h30 pour expliquer aux usagers les raisons de leur mouvement et demander leur soutien (en achetant leurs gâteaux) , car cela nous concerne tous !

* Le 13 mars, le personnel du CCP s'est réuni pour discuter de la proposition de la direction et a conclu qu'elle ne leur convenait pas! En effet , la direction veut diminuer les Equivalents Temps Plein des Infirmier(e)s Diplomé(e)s d' Etat à 15 alors que 17 sont nécessaires pour proposer des activités, séjours, etc aux patients.
Le mouvement du secteur 5 continue donc, rejoint par les secteurs 4 et 6!!!
Une diffusion de tracts pour alerter la population sera effectuée dimanche 16 mars sur le marché de Poissy à partir de 10h.


  photos portable Mars 2014 302

photos portable Mars 2014 299

photos-portable-Mars-2014-310-copie-1.JPG

photos-portable-Mars-2014-324.JPG

photos-portable-Mars-2014-322.JPG

photos-portable-Mars-2014-320.JPG

photos-portable-Mars-2014-319.JPG

photos-portable-Mars-2014-317.JPG

photos-portable-Mars-2014-314.JPG

photos-portable-Mars-2014-312.JPG

photos-portable-Mars-2014-308.JPG

photos-portable-Mars-2014-305.JPG

 

http://collectif.hopital.poissy.over-blog.com/article-tract-sud-hopital-de-poissy-28-2-2014-122781125.html

 Tract_SUD_Hopital_Poissy_23_fev_2014.pdf

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 10:08

flyer-europe.jpg

Les 7 et 8 février 2014 a eu lieu à Bruxelles le lancement d’une campagne coordonnée au plan Européen jusqu’au 25 mai, date des élections Européennes.

Ce lancement a consisté à rendre public le 7 février à 9 h 30 un Manifeste européen qui a été remis par des délégations venues de toute l’Europe, auprès du 1er ministre Belge et simultanément auprès de 11 ambassades européennes en leur demandant de le transmettre à leur gouvernements respectifs (à télécharger plus bas).

Ces délégations ont ensuite convergé devant le siège de l’Unesco à Bruxelles ou a été déposée une demande de reconnaissance au Patrimoine Mondial de l' Humanité  des systèmes de santé et de protection social publics, égalitaires, solidaires et accessibles à toutes et tous . L'UNESCO  a accusé réception par mail de notre demande !

La manifestation s’est ensuite rendue au siège de la Commission Européenne où une délégation représentative de 8 pays a été reçue et a déposé le manifeste Européen en demandant une réponse à nos analyses et revendications  aux commissaires Barnier, Andor et Borg.

Ces initiatives ont été suivies le 7 Février après midi et le samedi 8 par la 6ème Conférence du « Réseau Européen contre la commercialisation et la privatisation de la santé, de l’action sociale et de la protection sociale » regroupant des associations, syndicats, partis et plateformes de lutte.

Elle a permis d'enrichir la compréhension et l'élaboration d'alternatives aux politiques libérales à partir des témoignages et de réflexions menées dans une douzaine de pays européens : Portugal, Grèce, Etat Espagnol, Italie, Grande Bretagne, Pologne, Belgique, France, Allemagne, Pays Bas, Irlande, Slovénie.

Cette 6° Conférence s’est conclue par un appel à l’action des citoyens, associations, syndicats, partis, plateformes unitaires nationales ou régionales de défense de la santé,  par une semaine d’action du 2 au 8 avril avec un temps fort le 7 avril date de la Journée Mondiale de la Santé. Les formes en seront décidées dans chaque pays, voire chaque région.

La conférence appelle tout au long de la période du 8 février au 25 mai :

  • A assurer une diffusion massive des analyses et revendications du manifeste, et à en débattre avec tous. A cet effet un document court, illustré de témoignages et d'arguments sera publié.
  •  A s'adresser aux professionnels et personnels de santé, qui subissent durement les conséquences de la commercialisation et de la privatisation de la santé.
  • A rendre visible cette campagne internationale à l’occasion de toutes les initiatives unitaires qui se dérouleront notamment le 8 mars (journée internationale des femmes), le 1er mai, mais aussi dans les domaines de l’immigration, de l’extrême droite, des aînés, des jeunes,... Il s’agit d’y inscrire les dégâts causés par la commercialisation de la santé.
  • A interpeller les candidats aux élections Européennes à partir du manifeste à travers notamment la tenue de réunions publiques  où seront invités les candidats pour répondre au manifeste.
  • A s’opposer à la construction du « partenariat transatlantique » qui menace particulièrement la santé, l’action sociale et la protection sociale.
  • A élargir le réseau Européen au maximum de pays et au plus grand nombre d’associations, syndicats, partis ,… qui combattent la privatisation par la mobilisation citoyenne.

 La victoire de la « Marea Blanca » espagnole, qui a mis en échec la privatisation de 6 hôpitaux de Madrid autour du mot d’ordre « la salud no si vende, se defiende », montre la voie pour toutes les citoyennes et citoyens d’Europe. Il est possible de gagner face à  l’appétit des multinationales de la santé, de la pharmacie, des assurances privées grâce à la mobilisation citoyenne et unitaire.

Communiqué du « Réseau Européen contre la commercialisation et la privatisation de la santé, de l’action sociale et de la protection sociale », Bruxelles le 8 février 2014.

 

  pf-button-both.gif

Repost 0
Published by collectif Help - dans Ailleurs:Luttes
commenter cet article

Videos

 

 

*********************************************************************

 

 

 

 

l'Hôpital de Poissy - St Germain en colère      

 

C'EST GRAVE DOCTEUR ?   

Ailleurs : Luttes

LA COORDINATION NATIONALE DES COMITES DE DÉFENSE DES HÔPITAUX & MATERNITÉS DE PROXIMITÉ

Secrétariat ouvert du Lundi au vendredi de 13h30 à 17h00 - 1, rue Jean Moulin - 70200 LURE - Tél. : 09.67.04.55.15

Contact : postmaster@coordination-nationale.org

La coordination nationale agit dans toute la France et soutient les luttes locales qui ont permis à de très nombreuses structures de continuer leur missions de santé publique

Rendez vous sur le site de la coordination pour vous informer des luttes sur tout le territoire.

La privatisation de la Santé n'est pas une fatalité !

Texte Libre